vendredi 4 octobre 2013

Les travaux de récolte du maïs dans le champ pédagogique de la FWS se sont poursuivis ce jour 4 Octobre 2013 et donnent satisfaction

video













Ce vendredi 4 Octobre 2013, la récolte de la production du maïs dans le champ pédagogique de la Fondation Wurodini Service (FWS) est entrée dans une de ses phases très actives avec l’appui apporté par un groupe de femmes du village de Doufiguisso qui sont venues pour sortir les graines de maïs des fourreaux qui les enveloppent. D’autres femmes volontaires du village étaient aussi là pour aider à enlever le maïs toujours sur pied dans le champ et des jeunes filles les ramassaient pour les amener là où les tas sont formés auprès de ceux qui travaillent à les désenvelopper. Des mamans du village étaient aussi là pour aider à enlever les enveloppes pour rendre visible les graines de maïs.  Le groupe des femmes et les mamans et autres bénévoles du village, venus pour les travaux de récolte du maïs, était plus d’une vingtaine de personnes. Nous avons aussi amené avec nous de Bobo-Dioulasso trois femmes et deux jeunes pour venir nous aider dans les travaux de préparation de repas et de ramassage de maïs déjà désenvelopper. L’activité de ce jour était consacrée sur le maïs bonofa, dont la couleur est blanche ; cependant une partie du maïs de couleur jaune, déjà récolté et désenveloppés, a été sortie de la maisonnette pour être séchée au soleil. Il y’avait de quoi faire pour tout le monde ; même pour les jeunes garçons du village venus faire un tour sur les lieux des travaux de récolte du maïs. Tous les tas de maïs qui ont été formées, depuis la récolte du lundi 30 Septembre 2013 et celui du mercredi 2 Octobre 2013 à celui de ce jour 4 Octobre, ont tous été désenveloppés (enlevés de leurs fourreaux). Il reste encore du maïs dans le champ à récolter. Un autre groupe de femmes viendra le jeudi 10 Octobre 2013 pour faire le reste de ces travaux de récolte du maïs bonofa. A la fin de la journée de travail, plusieurs femmes ont reçu une bonne quantité de maïs pour nourrir leur famille, même certaines des femmes du groupe, venu travailler à prix d’argent, se sont servies d’une partie de la récolte qu’elles ont amenée avec elles à la maison pour nourrir leur famille. Même si toute la récolte du maïs n’est pas encore terminée dans le champ, la récolte du maïs déjà rassemblée, convainc que la terre ne ment pas. Lorsque la terre est nourrie par l’homme, elle nourrit l’homme en retour. En tout cas, comme vous pouvez le constater sur les prises de vues sur cette page de compte rendu de l’activité de récolte de maïs, cette production du projet Wurodinisso a donné grande satisfaction.
video





















Cette activité de champ pédagogique du projet de programme intégré de développement agropastoral, dont la mise en œuvre a été appuyée par notre partenaire, SEL France, a atteint des résultats satisfaisants. Il est une preuve palpable que lorsqu’on fait une production agricole en suivant les conseils des techniciens dans le domaine, il sera évident que l’on pourra atteindre de bons résultats en fin de saison de production. La récolte sera abondante ; comme vous pouvons le constater dans l’expérience que nous venons de faire de l’année 1/3 de la mise en œuvre de ce projet de développement agropastoral. Nous avons pu compter plus de cinq cent (500) graines sur un seul maïs désenveloppé... (Lire la suite sur ce lien: Les travaux de récolte du maïs dans le champ pédagogique de la FWS se sont poursuivis ce jour 4 Octobre 2013 et donnent satisfaction