samedi 19 octobre 2013

Le 5e anniversaire de Jécolia notre petite fille ce 19 Octobre 2013 fut un moment de joie partagée avec ses amis du quartier








Ce Samedi 19 Octobre 2013 n'est pas passé inaperçu dans notre famille, celle du Pasteur Samuel SANOU et son épouse Louise. En effet c'est le jour du 5e anniversaire de Jécolia notre petite fille. Ce fut des moments de joie partagée avec ses amis du quartier qu'elle a invité à venir à la maison à l'occasion de son anniversaire. Avec les premières arrivées en fin d'après-midi, nous sommes allés faire un tour en ville et faire quelques courses au super marché. Cette sortie en ville fut un moment de découverte pour Jécolia et ses deux amies qui sont venues avec elle. A notre retour, la cour était déjà bien pleine des autres amis invités qui attendaient notre retour pour commencer la fête de son anniversaire. Nous fûmes accueillis avec joie par tous ces enfants.







Nous les avons invité à entrés au salon où Jécolia a soufflé ses cinq bougies à l'issu du chant de joyeux anniversaire chanté par ses amis qui l'ont entouré. Elle a été aussi très applaudie par ses amis qui étaient très heureux avec elle et nous aussi, papi et mamie et sa maman, avec eux. Ensuite les enfants se sont retrouvés sur la terrasse sous l'au-avant où un repas a été servi à chacun d'eux ainsi que des gâteaux .
 
  video 
video







Cet anniversaire fut presqu'un évènement pour les enfants du voisinage; car ils étaient venus très nombreux partager notre joie et souhaiter joyeux anniversaire à Jécolia leur amie. Certains sont même venus d'un peu plus loin. Jécolia a beaucoup d'amis, et elle est très aimée par eux tous. Joyeux anniversaire Jécolia, notre petite fille. Pleins de gros bisous pour toi. Sois bénie. Amen!

lundi 14 octobre 2013

Egrainage du maïs récolté dans le champ pédagogique du projet Wurodinisso le 14 Octobre 2013





  video











Ce lundi 14 Octobre 2013, a eu lieu l’égrainage du maïs récolté dans le champ pédagogique du projet Wurodinisso / Programme intégré de développement agropastoral de la FWS à Doufiguisso. A l’occasion nous avons loué les services d’un propriétaire de tracteur équipé de machine d’égrainage pour faire les travaux avec l’appui de quatre jeunes venus du village de Sala, un du village de Doufiguisso et un venu de Bobo-Dioulasso qui ont apporté main forte pour ces travaux d’égraine du maïs. Comme résultat de cette activité d’égrainage et de la production du maïs de la première année du projet, près de trois tonnes et demi de graines de maïs, dont un peu plus de deux tonnes en maïs bonofa et un peu plus d’une tonne en maïs de couleur jaune, sont sortis de cet égrainage. Pour une première expérience de production de maïs dans le cadre de ce projet de champ pédagogique, cela peut être un réel motif de satisfaction pour les initiateurs du projet et assurément aussi pour les partenaires financiers qui ont apporté des contributions pour la réalisation du projet.











 
  video




C’est ici aussi l’occasion pour nous de remercier tous ces partenaires du projet, notamment SEL France qui a apporté des contributions importantes pour nous accompagner dans mise en œuvre de ce programme. Nous avons besoin que d’autres partenaires nous réjoingnent dans la réalisation de ce programme ; car, même si SEL France est actuellement notre principal partenaire dans ce projet, les contributions de SEL ne prennent pas en compte toutes les activités prévues pour la mise en œuvre du programme. D’où la nécessité pour nous d’avoir d’autres partenaires volontiers pour accepter nous rejoindre de le projet et nous apporter leurs appui financiers et technique pour nous accompagner dans sa mise en œuvre afin de nous permettre d’atteindre des résultats efficients. La réalisation du projet Wurodinisso, notamment dans son volet de programme intégré de développement agropastoral, vise l’atteinte des objectifs suivants :

·         Lutte contre l’exode rural des jeunes déscolarisés ;

·         Augmentation du taux d’alphabétisation ;

·         Amélioration de la sécurité alimentaire ;

·         Diminution des maladies hydriques ;

·         Augmentation des revenus d’au moins 100 ménages en trois ans ;

·         Mise en place des Comités de gestions locaux.













Nous souhaitons la bienvenue dans ce programme, à toute personne de bonne volonté ou toute organisation, qui partage avec nous ces objectifs de développement, pour nous accompagner en vue de nous accompagner pour l’atteinte de ces objectifs en faveur du bien-être des populations bénéficiaires du projet à Doufiguisso et dans les six autres villages de la zone du projet près de Bobo-Dioulasso. N’hésitez donc pas de prendre contact avec nous pour en savoir plus sur le projet en question :

Notre contact est le suivant :

Pasteur Samuel SANOU,

Président Fondateur de la FWS / Responsable des Projets