mardi 19 septembre 2017

Récolte du haricot à la ferme pédagogique agropastorale Wurodinisso

























La campagne agricole avance assez bien et les récoltes de certaines spéculations ont commencées. C’est ainsi qu’à la ferme pédagogique agropastorale Wurodinisso, située à 26km de Bobo-Dioulasso, la récolte du haricot est entrain de se faire. La première production d'arachide se récolte aussi. Pendant ce temps la production du maïs en est entrain d’atteindre progressivement son moment de récolte ; car les graines commencent à sécher. Le sorgho de son côté porte des épis et attend des pluies pour que ses épis portent des graines. Il faut dire que le résultat de la récolte de notre production de haricot à été diminuée de plus de la moitié à cause des chèvres et moutons des riverains qui continuent à divaguer et rentre dans notre champ pour manger les graines que portent notre production du haricot. 


Notre champ à grand besoin d’avoir une clôture en grillage tout le long afin de mettre nos productions agricoles à l’abri des animaux en divagation. C’est dommage de voir que les populations du village de Doufiguisso que nous aidons à trouver à proximité d’eux de l’eau potable en venant librement s’approvisionner à la fontaine du forage de notre ferme agricole Wurodinisso, laissent leurs animaux divaguer pour venir manger nos productions agricoles. Nous n’avons autres solutions, après les sensibilisations et les appels à attacher les animaux pendant la campagne agricole, que de trouver des moyens auprès de nos amis et partenaire pour faire la clôture de notre ferme pédagogique  agropastorales située près du village de Doufiguisso. Il faut dire que les populations en se rapprochant de l’eau du forage, viennent habiter avec leurs animaux dont certains propriétaires laissent divaguer dans les champs qui sont près du village et eux-mêmes ont leurs productions à l’abri ; car leurs champs sont éloignés du village. 

(Page en construction)

dimanche 17 septembre 2017

Célébration du mariage du Pasteur NAGALO B. Robert avec SANOU Véronique le Samedi 09 Septembre 2017








Le Samedi 9 Septembre 2017, fut célébré à la mairie et à l'église le mariage du Pasteur NAGALO B. Robert avec SANOU Véronique. Robert est second Pasteur à l'Eglise de l'Evangile Intégral de Colsama "Temple Shalom". Véronique est une fille qui une des fidèles membre de la même église et elle est aussi la nièce de Maman Louise SANOU qui est l'épouse du Pasteur Samuel SANOU et ce dernier est le Pasteur Principal de cette église. C'est dans cette église du Temple Shalom que la cérémonie religieuse du mariage  fut précédée et celle-ci a été précédée par le mariage civil célébré à la Maire de l'arrondissement n°6, ex-Konsa, de la commune de Bobo-Dioulasso. Plusieurs parents, amis, proches, collègues Pasteurs sont venus honorés de leur présence ces deux cérémonies du mariage, à la mairie et à l'église. À l'église, le message de mariage fut prêché par le Pasteur ZOUNGRANA Bruno de l'église des AD de Ouezzinville 4 de Bobo-Dioulassi et c'est le Pasteur Samuel SANOU qui à officié la célébration du mariage. Grande était la joie de tous les participants. Plusieurs groupes ont manifesté leur joie par des chants de louange à Dieu. C'est dans la famille du Pasteur Samuel SANOU où la réception fut organisée à la fin des cérémonies. La fille a habité dans cette famille depuis 2012 pour ses études secondaires à Bobo-Dioulasso; ses parents habitent au village de Sala. Heureux ménage et pleines de bénédictions spirituelles et matérielles au jeune couple NAGALO. (Ouvrir ce lien pour voir autres photos:

lundi 21 août 2017

Etat d’avancement de la saison agricole 2017 à la ferme pédagogique Agropastorale Wurodinisso






















La saison agricole 2017 à la ferme pédagogique agropastorale Wurodinisso près du village de Doufiguisso avance assez bien et présente une bonne physionomie. Certaines des semis et plantes sont en état de montaison, comme le sorgho, et d’autres comme le maïs font des épis et commence à former des graines. Le haricot commence à faire des fleures et à former des graines. Les pluies se font de plus en plus régulières et cela permet de faire d’autres productions hâtives afin de mieux rentabiliser les sols cultivables et de la présente saison agricole. Dans le jardin goutte à goutte, première partie, on y a déjà cueillie du haricot, des petits mêlons, des feuilles de moringa et, même dans une partie du jardin, on a récolte aussi déjà le maïs. Dans l’autre partie du jardin le maïs est en montaison. D’une façon générale, l’espoir est permis pour le devenir de cette campagne agricole 2017 si les pluies se poursuivent ainsi jusqu’en Septembre, voir mi-septembre.

(Page en construction)